Journée mondiale de l’Enfance : Le droit de grandir sans tabac commence par des environnements sans tabac

Journée mondiale de l’Enfance : Le droit de grandir sans tabac commence par des environnements sans tabac

17 November 2020

À l'occasion de la Journée mondiale de l'Enfance, Générations sans Tabac demande qu’une attention particulière soit accordée au droit de grandir dans un environnement sans tabac. La convention inscrit tous les droits des enfants à grandir en toute sécurité et à se développer de manière optimale. C'est ce que tout le monde veut ! C'est pourquoi nous faisons tous de notre mieux pour donner le bon exemple : se brosser les dents avant d’aller au lit, porter la ceinture  de sécurité dans la voiture et ... ne pas fumer devant les enfants.  Parce que les enfants observent de très près ce que font les adultes et copient leur comportement. Y compris le tabagisme. 

Voir fumer, incite à fumer : donnez le bon exemple dès maintenant !

Si des enfants voient des adultes fumer, ils auront l’impression qu’il s’agit d’un comportement normal, voire attirant. Ils penseront probablement que fumer fait partie de la vie, au lieu d’y voir une dépendance potentiellement mortelle. Les enfants et les jeunes imitent les comportements qu’ils observent, y compris le tabagisme. Voir fumer incite à fumer.

De plus, les enfants sont extrêmement vulnérables aux substances nocives de la fumée de cigarette. Leur corps est encore en développement, ce qui les rend plus susceptibles à développer toutes sortes de troubles et de maladies. 

En transformant les lieux dédiés aux enfants en environnements sans tabac, nous donnons tous le bon exemple. Et en ‘dénormalisant’ le tabac dans les aires de jeux, les clubs sportifs et les mouvements de jeunesse, les enfants et les jeunes résisteront ainsi d’avantage à la cigarette. Nous réduisons ainsi le risque qu’ils commenceront à fumer eux-mêmes. Et nous les protégeons contre les effets nocifs du tabagisme passif

Que dit la Convention relative aux droits de l'enfant ?

Tous les droits des enfants sont inscrits dans la Convention des Nations unies relative aux droits de l'enfant. Ces droits définissent comment nous pouvons les aider à grandir en toute sécurité et à se développer de manière optimale. L'intérêt supérieur de l'enfant est toujours primordial. La Belgique a également adhéré à cette convention.

Le droit de grandir sans tabac est défendu par différents articles du traité, dont le droit à la vie, à la survie et au développement (art. 6 CDE) et le droit à la santé (art. 24 CDE). Ces articles obligent les pays à protéger les enfants contre la fumée de tabac et à prendre des mesures pour empêcher les jeunes de commencer à fumer

Le Comité des droits de l’enfant des Nations Unies indique, par le biais de recommandations concrètes dans plusieurs de ses Observations générales, qu’une politique anti-tabac s’inscrit dans la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant. Le Comité déclare notamment que les gouvernements ont le devoir de protéger les enfants des effets néfastes du tabac, de la publicité et du marketing, et ont l’obligation de prendre des mesures pour réduire la consommation du tabac chez les enfants.    

Que pouvez-vous faire pour réaliser le droit de grandir sans tabac ?

Jeunes et moins jeunes, fumeurs et non-fumeurs : tout le monde peut contribuer à la création d’environnement sans tabac. Quelques conseils :

  • Voir fumer incite à fumer. Pour donner le bon exemple, nous demandons aux fumeurs de fumer hors de la vue des enfants, hors des endroits où ils sont nombreux, tels que les aires de jeux et les terrains de sport. Ainsi, fumer devient moins ‘normal’ et attirant. Et vous empêchez qu’ils commencent à fumer davantage.

  • Sensibilisez les enfants à une nouvelle norme sociale en matière de tabac. Montrez-leur le vrai visage du tabac. Ils seront ainsi plus résistants à l’envie de commencer à fumer plus tard.

  • Vous êtes vous-même fumeur ? Vous hésitez entre fumer et arrêter de fumer ? Vous aimeriez arrêter, mais vous n'y arrivez pas ? Générations sans Tabac travaille avec plusieurs organismes de la santé qui proposent diverses formes d'aide à l'arrêt tabagique. Découvrez-les tous ici !
     
  • Votre partenaire fume-t-i/elle ou quelqu’un de votre entourage fume ? Il est plus facile d’arrêter de fumer étant soutenu. Encouragez votre proche à arrêter de fumer et à contacter l'un de nos partenaire qui proposent des aides à l’arrêt tabagique !
     
  • En tant que commune ou organisation, vous aussi vous pouvez faire votre part pour le droit de grandir sans tabac ! En créant davantage des environnements sans tabac ! Sur cette page, vous trouverez des outils concrets et des feuilles de routes pour transformer votre lieu en environnement sans tabac. 

C’est en entourant nos enfants et nos jeunes de bons exemples que nous préservons leur santé !

Participez à notre nouvelle campagne !
Jouer et fumer ne font pas bon ménage. Mais le sport et le tabagisme non plus ! Pourtant, beaucoup de personnes fument encore dans les endroits dédiés aux enfants. Maintenant que le printemps s’approche rapidement et que les enfants peuvent à nouveau profiter du soleil et jouer dehors, c'est le moment idéal pour changer cela ! Avec une nouvelle…
Lire plus
Nouvelle campagne de Générations sans Tabac « Nous voulons jouer et faire du sport sans tabac ! »
Jouer et fumer ne font pas bon ménage. Mais le sport et le tabagisme non plus ! Pourtant, beaucoup de personnes fument encore dans les endroits dédiés aux enfants. Maintenant que le printemps s’approche rapidement et que les enfants peuvent à nouveau profiter du soleil et jouer dehors, c'est le moment idéal pour changer cela ! Avec une nouvelle…
Lire plus
Les mouvements de jeunesse optent pour un environnement sans tabac : l’association de scoutisme De Havik de De Pinte témoigne
Permettre aux enfants de passer d’agréables moments sans tabac au sein d’un mouvement de jeunesse est une évidence pour les responsables de l’association de scoutisme De Havik. Elle dispose désormais d’un terrain non-fumeurs, ce dont ils sont particulièrement ravis et fiers. David Lenaerts, président du comité de soutien, nous explique pourquoi.…
Lire plus