Et si l’on envisageait d’arrêter de fumer ?

Selon une enquête tabac de la Fondation contre le Cancer, 74 % des fumeurs trouveraient grave que leurs enfants fument. Pour protéger la santé de nos enfants, Générations sans Tabac encourage chacun à ne pas fumer en présence de jeunes.

Mais l’enquête montre aussi que 73 % des fumeurs regrettent d’avoir commencé à fumer, et 65 % voudraient arrêter. Le meilleur moyen qui soit de montrer le bon exemple et de préserver sa propre santé.

Vous hésitez entre fumer et arrêter de fumer ? Vous aimeriez arrêter, mais vous n'y arrivez pas ? C'est tout à fait normal. Après tout, arrêter de fumer signifie rompre une habitude persistante. Même si vous pensez que c'est une cause perdue, il n'y a pas de mal à obtenir des conseils professionnels.  

Tabacstop est un service téléphonique gratuit et anonyme où des professionnels de la santé qualifiés écoutent, fournissent des informations et des conseils. Il y a également une orientation vers d'autres services, le cas échéant. Tabacstop est joinable tous les jours ouvrables de 15 à 19 heures au numéro gratuit 0800 111 00. Vous pouvez aussi en parler à votre médecin ou à votre pharmacien.  

Tabacstop

Arrêter de fumer. C’est possible !

Et c’est plus facile en étant soutenu. Avec de l’aide, un fumeur a trois fois plus de chances de réussir à arrêter de fumer que s’il arrête seul.

  • Un tabacologue est un professionnel de santé spécialement formé pour vous aider dans votre arrêt tabagique. C'est un spécialiste du sevrage tabagique. Les tabacologues travaillent dans les Centres d’Aide aux fumeurs, à Tabacstop et en consultation privée.
  • Sur le site du FARES, vous trouverez les coordonnées et l'emplacement des salles de consultation des tabacologues reconnus dans votre région qui vous accompagneront individuellement ou en groupe dans votre programme. Un remboursement est prévu par la mutuelle.
  • Tabacstop, le service d’aide à l’arrêt tabagique de la Fondation contre le Cancer, vous propose gratuitement un soutien téléphonique, sous différentes formes :
    • Un coaching pour arrêter de fumer : huit rendez-vous téléphoniques avec le même tabacologue, pour être accompagné dans son arrêt.
    • Un site avec des conseils, des infos utiles, des tests, des témoignages d’ex-fumeurs… : rendez-vous sur tabacstop.be
    • Une page Facebook animée par des tabacologues : une communauté s’entraide et partage ses expériences sur facebook.com/tabacstop
    • Un appli pour smartphone créée par des tabacologues : infos, quiz, statistiques de l’arrêt et récompenses motivantes, mais aussi une messagerie avec les tabacologues de Tabacstop et un chat avec d’autres personnes qui arrêtent de fumer.
  • Les séances de groupe consistent à échanger ses propres expériences avec un groupe de personnes qui ont toutes le même but : arrêter de fumer. La mutuelle intervient si l’animateur est un médecin ou un tabacologue reconnu. Retrouvez les adresses ici : https://repertoire.fares.be/groupes-aide

Encouragez un proche à arrêter de fumer

Vous vous préoccupez de cette personne et souhaitez l’encourager à arrêter de fumer ? Mais entamer la discussion sur le sujet n’est pas si simple. Pour en parler avec la personne de votre entourage qui fume, il est important de bien comprendre ce qu’elle vit, sa dépendance. Plus votre attitude sera ouverte et acceptante, plus la personne se sentira aidée.

Encouragez-la, informez-la (par exemple de l’existence de Tabacstop), mais respectez sa décision finale. Arrêter de fumer est une démarche personnelle, que l’on n’entame que lorsqu’on se sent prêt. Cette décision a parfois besoin de mûrir un certain temps. Mais rien ne vous empêche de montrer à votre proche que vous serez là pour le soutenir lorsqu’il franchira le cap.

Retrouvez d’autres conseils pour soutenir un proche qui arrête de fumer sur www.tabacstop.be/entourage-fumeur.