Générations sans Tabac et les enfants de Chapelle-lez-Herlaimont ont célébré le 30ième anniversaire de la Convention internationale des Droits de l'Enfant

Générations sans Tabac et les enfants de Chapelle-lez-Herlaimont ont célébré le 30ième anniversaire de la Convention internationale des Droits de l'Enfant

20 November 2019

 

La Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant fête ses 30 ans ce 20 novembre. Générations sans Tabac a voulu marquer cet anniversaire en grande pompe avec le Conseil Communal des Enfants de Chapelle-lez-Herlaimont et le Plan de Cohésion Sociale. Les enfants se sont s’exprimé avec créativité sur un thème fort : nous avons droit à un avenir sans tabac et voulons pouvoir jouer dans un environnement sans tabac !

Les enfants du Conseil Communal se sont rassemblé mercredi 13 novembre à la Maison des Jeunes pour fêter l’anniversaire de la Convention relative aux droits des enfants. Accompagnés d’un artiste graffiti, ils ont participé à un atelier afin de trouver des slogans et des visuels forts pour illustrer le droit de grandir, de jouer et de découvrir dans un monde sans tabac

Droits de l’Enfant : l’avis des enfants compte ! 

Le 20 novembre 1989, à New York, l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies adoptait la « Convention internationale relative aux droits de l’enfant » (CIDE). Un événement que commémore chaque année la Journée internationale des droits de l’enfant, le 20 novembre. La convention, en son article 12, précise que les enfants et les jeunes ont le droit d’exprimer librement leur opinion et d’être entendus pour toute décision importante qui les concerne. Les enfants veulent jouer dans un espace sans tabac et la Maison des Jeunes leur donne cette chance. Générations sans Tabac entend permettre aux enfants d’exprimer leur plaisir de jouer au grand air — un programme dans lequel s’inscrivent les terrains de sport et plaines de jeux sans tabac. Générations sans Tabac espère que cette action incitera les enfants d’autres communes à exiger eux aussi des environnements de jeux sans tabac. 

Les enfants ont droit à un environnement sans tabac  

Plusieurs articles de la convention défendent le droit des enfants de grandir dans un environnement sans tabac — en particulier ceux consacrés au droit à la vie, à la survie et au développement (art. 6 de la CIDE) et au droit à la santé (art. 24 de la CIDE). Ces articles imposent aux gouvernements de protéger les enfants de la fumée du tabac et de veiller à ce que les jeunes ne commencent pas à fumer. Il est extrêmement important de protéger les enfants de la fumée du tabac, car ceux-ci sont particulière-ment sensibles aux substances nocives contenues dans la fumée de cigarette. Leur organisme est encore en plein développement, ce qui les prédispose davantage à contracter toutes sortes d’affections et de maladies, à tous les stades de leur croissance. 

Voir fumer incite à fumer  

Instaurer des environnements sans tabac est primordial pour éviter que les enfants commencent à fumer. Chaque semaine en Belgique, des centaines de jeunes commencent à fumer. La logique qui soustend ce comportement est simple : voir fumer incite à fumer soi-même. Lorsque les enfants voient quelqu’un fumer, ils ont l’impression qu’il s’agit d’un comportement normal et agréable. Les enfants copient les comportements qu’ils observent. Le tabagisme ne fait pas exception. Si les espaces sans tabac deviennent la norme, ils seront moins enclins à allumer une cigarette.

Aujourd’hui encore, il reste malgré tout de nombreux endroits fréquentés par les enfants et les jeunes où la consommation de cigarettes est toujours tolérée. S’il tenait à la seule volonté de Générations sans Tabac, il n’y aurait plus, dans un avenir proche, aucun terrain de sport et plaine de jeux où il serait autorisé de fumer sous les yeux des enfants. Ce serait là une excellente façon de donner le bon exemple aux enfants et de les protéger de la dépendance au tabac. L’objectif est qu’aucun enfant né à partir de 2019 ne commence un jour à fumer.

Les enfants ont besoin d’environnements sans tabac pour grandir en bonne santé et en sécurité. Le Comité des droits de l’enfant des Nations Unies indique, par le biais de recommandations concrètes dans plusieurs de ses Observations générales, qu’une politique anti-tabac s’inscrit dans la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant. Le Comité déclare notamment que les gouvernements ont le devoir de protéger les enfants des effets néfastes du tabac, de la publicité et du marketing, et ont l’obligation de prendre des mesures pour réduire la consommation du tabac chez les enfants.    

Découvrez les photos de l'action:

Le conseil communal des enfants de Chapelle-lez-Herlaimont fête les 30 ans de la Convention des Droits de l'Enfant

 

Le conseil communal des enfants de Chapelle-lez-Herlaimont fête les 30 ans de la Convention des Droits de l'Enfant

 

Le conseil communal des enfants de Chapelle-lez-Herlaimont fête les 30 ans de la Convention des Droits de l'Enfant


 

Le conseil communal des enfants de Chapelle-lez-Herlaimont fête les 30 ans de la Convention des Droits de l'Enfant

 

Les environnements sans tabac sont toujours plus nombreux : découvrez notre rapport annuel 2019 !
L’Alliance pour une Société sans Tabac, l’organisation à l’origine de Générations sans Tabac, plaide pour un monde dans lequel plus personne ne souffre ou ne décède des conséquences du tabagisme, qu’il soit passif ou non. Nous voulons que chaque enfant né à partir de 2019 puisse grandir dans un environnement sans tabac. C’est avec beaucoup d’…
Lire plus
Un stade sans tabac? Une évidence pour le club familial du Cercle de Bruges
Voici un an et demi environ que le Cercle de Bruges a donné le coup d’envoi d’un projet qui lui tenait à cœur : un stade sans tabac. Nous étions curieux de savoir comment cette initiative a évolué. L’institut flamand Gezond Leven a donc rencontré Louis-Philippe Depondt, directeur de la communication du Cercle de Bruges, qui nous parle avec plaisir…
Lire plus
Suite au mesures Covid-19 : nouvelle date pour notre action “ Je préfère souffler des bulles plutôt que de la fumée"
En raison des mesures particulières dues à la propagation du virus Covid-19, il a été décidé exceptionnellement de reporter la campagne « Je préfère souffler des bulles plutôt que de la fumée » de la Journée mondiale sans Tabac (le dimanche 31 mai) vers la semaine de la Journée internationale des Droits de l’Enfant (le vendredi 20 novembre) 🌈…
Lire plus