En attendant d’être appelés aux urnes, les enfants votent pour un avenir sans fumée en participant à une action ludique

En attendant d’être appelés aux urnes, les enfants votent pour un avenir sans fumée en participant à une action ludique

28 May 2019

Sous le slogan « Je préfère souffler des bulles que de la fumée », les enfants réclament l’interdiction du tabac dans leurs plaines de jeux. 


27 mai 2019 – Ce dimanche, les enfants n’ont pas pu se rendre au bureau de vote pour réclamer des plaines de jeux sans tabac. C’est pourtant ce qu’ils souhaitent : pouvoir jouer loin de la fumée. Le 28 mai, ils nous montreront, à travers différentes actions sous le slogan « Je préfère souffler des bulles que de la fumée », combien un environnement sans fumée est important pour eux. Des élèves de dizaines d’écoles primaires de toute la Belgique interpelleront leurs bourgmestres et leurs échevins afin qu’ils interdisent le tabac dans les plaines de jeux à proximité des écoles. Le vendredi 31 mai sera la Journée mondiale sans tabac. À cette occasion, les écoliers soutiendront l’objectif de Générations sans tabac – œuvrer pour un futur sans fumée – par des actions bulles de savon. Les pouvoirs locaux pourront également  prendre des initiatives pour faire en sorte qu’aucun enfant ne commence à fumer, et par là même lancer un signal au prochain gouvernement afin qu’il contribuent à cette première génération sans tabac.


Chaque semaine, des centaines de jeunes commencent à fumer dans notre pays. La logique est simple : voir fumer incite à fumer. Un enfant qui voit quelqu’un fumer a automatiquement l’impression qu’il est normal, voire agréable, de fumer. Les enfants agissent par mimétisme. Si les espaces sans tabac deviennent la norme, ils seront moins vite tentés d’allumer leur première cigarette.

Pourtant, aujourd’hui, le tabac n’a pas encore été banni de nombreux endroits fréquentés par des jeunes ou des enfants, comme les plaines de jeux. Le mouvement « Générations sans tabac » demande qu’il soit désormais interdit de fumer à proximité d’enfants afin de les protéger du tabagisme en leur montrant le bon exemple. L’objectif poursuivi est qu’à compter de 2019, plus aucun enfant né en Belgique ne commence à fumer.

Opération bulles de savon le mardi 28 mai 2019

Le 28 mai 2019, veille d’un long week-end, les élèves des quatre coins du pays quitteront leur école pour se rendre dans leur plaine de jeux préférée et faire des bulles de savon. Par cette action ludique, ils témoigneront leur soutien à l’appel de Générations sans tabac, qui plaide pour des plaines de jeux sans fumée. Dans le cadre de cette action, on compte sur la participation d’une dizaine d’écoles primaires. De nombreux autres établissements suivront leur exemple en organisant leur propre action bulles de savon.

L’opération bénéficiera également du soutien des cinquante organisations partenaires de Générations sans tabac, de plusieurs hôpitaux et de personnalités belges, tous invités à faire des bulles de savon sur les réseaux sociaux. Tout citoyen est invité à contribuer à l’objectif ambitieux de créer la première génération sans tabac en postant des images de son initiative sur les réseaux sociaux avec les hashtags #générationssanstabac et #jepréfèresoufflerdesbullesquedelafumée.

La société est prête

Le succès d’actions similaires, entre autres aux Pays-Bas, ainsi que la décision prise par de plus en plus d’administrations communales de sensibiliser les fumeurs à ne pas fumer dans les plaines de jeux et terrains de sport (voir https://www.generationssanstabac.be/initiatives), nous montrent que la société est prête à franchir le pas. Qu’il soit fumeur ou non, aucun parent ne souhaite que son enfant allume un jour une cigarette. Il ressort d’un sondage réalisé par la Fondation contre le cancer l’année dernière que la plateforme Générations sans tabac était largement soutenue par la population. Pas moins de 93% des Belges défendent le droit de nos enfants à grandir sans tabac. Même les fumeurs plaident pour l’interdiction du tabac dans de nombreux lieux. Pour les plaines de jeux, 85% des Belges sont favorables à cette interdiction. 

Personnalités Belges qui souffleront également en publiant une photo sur réseaux sociaux

Joëlle Scoriels

Sabine Appelmans

Adrien Devyver

Dominique Monami

 

Des terrains de sport sans tabac à Alost
Sport et tabagisme ne font pas bon ménage. La ville d’Alost en est absolument convaincue et c’est pourquoi tous ses terrains de sport seront des zones sans tabac à partir du 31 janvier 2020. Il n’en fallait pas plus pour que Gezond Leven se rende dans cette ville, célèbre pour son carnaval. Nous y avons rencontré Hannah Verdoodt, coordinatrice…
Lire plus
Pas d'action "Souffler des bulles" en 2020
Nous avons passé pas mal de temps à chercher des formules alternatives et à suivre de près la situation covid19. Mais comme la santé reste notre priorité absolue, il a été décidé de ne pas souffler des bulles cette année et de reporter la campagne à la Journée mondiale sans Tabac du 31 mai 2021. La Journée internationale des Droits de l’Enfant (…
Lire plus
Les environnements sans tabac sont toujours plus nombreux : découvrez notre rapport annuel 2019 !
L’Alliance pour une Société sans Tabac, l’organisation à l’origine de Générations sans Tabac, plaide pour un monde dans lequel plus personne ne souffre ou ne décède des conséquences du tabagisme, qu’il soit passif ou non. Nous voulons que chaque enfant né à partir de 2019 puisse grandir dans un environnement sans tabac. C’est avec beaucoup d’…
Lire plus